Section Simiane-Mimet
Section Simiane-Mimet

La Métropole vote la contractualisation avec l’Etat

0 commentaire Le par

Sur le site de Go Met’
Jeudi 28 juin, le conseil de la Métropole a voté la signature du « pacte de confiance » avec l’État pour éviter de faire courir un risque financier trop grand à l’institution. « Pas le choix ». C’est dans ce contexte que la Métropole Aix-Marseille Provence s’est prononcée en faveur de la signature du contrat qui a été élaboré avec les services de l’État, visant à réduire les dépenses publiques. Signature qui doit intervenir avant le 30 juin. La Métropole ne doit pas dépasser 1,35% au risque d’être pénalisée financièrement (lire notre précédent article). Plusieurs maires remettent en cause ce pacte de confiance qui conduit plutôt aux doutes. Le manque de visibilité et de lisibilité sur les deux prochains exercices 2019 et 2020 fait défaut selon Loïc Gachon. Le maire (PS) de Vitrolles, dont la commune a signé le contrat il y a quelques jours, souligne « les engagements lourds qu’il fait peser sur les collectivités avec d’importantes conséquences, sans aucun engagement ferme de l’État, même pas sur le maintien des dotations et des ressources ». S’il a voté « sans pleine confiance », le maire de Cabriès, Hervé Fabre-Aubrespy, lui, s’est abstenu, pointant du doigt les désengagements de l’État : « On ne peut pas apposer sa signature à côté de celui qui n’a pas respecté sa parole ».

La Métropole Aix-Marseille Provence vote la contractualisation avec l’Etat

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Sur le site de Le Monde La mobilisation générale est décrétée pour la sauvegarde de la biodiversité. Mobilisation des entreprises, des collectivités, des associations, des citoyens, mais aussi et d’abord,
Le par
Sur le site de Go Met' Jeudi 28 juin, le conseil de la Métropole a voté la signature du « pacte de confiance » avec l’État pour éviter de faire
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :