Section Simiane-Mimet
Section Simiane-Mimet

Transition écologique : la très difficile équation

0 commentaire Le par

Sur le site de la Provence
Même si la brusque démission de Nicolas Hulot a roulé comme le tonnerre mardi, il n’est pas le premier à jeter l’éponge gouvernementale de l’écologie. Gonflée d’arbitrages délicats et de conflits socio-économiques, de compromis réglés en sous-main et de rapports de force qui tournent, le plus souvent, en défaveur des idéaux écologistes. « Est-ce que nous avons commencé à réduire nos émissions de gaz à effets de serres ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à réduire l’utilisation de pesticides ? La réponse est non. Est-ce que nous avons commencé à enrayer l’érosion de la biodiversité ? La réponse est non ». Trois sentences livrées par Nicolas Hulot au matin de son abandon pour dire que « les petits pas » ne suffisent plus. Pas seulement pour les « acharnés » de l’environnement.

La conscience écologique s’est imprégnée dans la culture française plus que dans les autres pays. Mais manifestement pas encore dans les cercles du pouvoir, où l’on cherche un profil de pragmatique (Pascal Canfin, Arbaud Leroy ?), voire de diplomate – on murmure le nom de la négociatrice du climat Laurence Tubiana – pour succéder à l’ancien aventurier d’Ushuaïa.

Politique | Transition écologique : la très difficile équation | La Provence

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Sur le même thème, lire aussi :

Sur le site du Huffington Post Entre un ministre de l'Intérieur qui dit n'avoir rien vu et les multiples témoignages à charge sur les réseaux sociaux, difficile d'y voir clair.
Le par
Sur le site de l'Obs Non, la planète finance ne s'est pas calmée depuis l'explosion de 2008. Elle s'est transformée. De nouveaux points chauds sont apparus, qui alarment de plus
Le par

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :