Section Simiane-Mimet
Section Simiane-Mimet

Paradis fiscaux : la liste noire de l’UE réduite de moitié

0 commentaire Le par

Sur le site de l'Obs "Huit pays (le Panama, la Corée du Sud, les Emirats arabes unis, la Tunisie, la Mongolie, Macao, Grenade et Barbade) ont été retirés de la liste noire [...] après s'être engagés à remédier aux inquiétudes de l'UE", a annoncé le conseil des ministres des Finances de l'Union dans un communiqué. Il ne reste par conséquent plus que 9 pays sur cette liste noire, adoptée le 5 décembre 2017, qui est la première dans l'histoire de l'Union européenne. Pour rappel, cette liste ne concerne que des juridictions situées hors de l'UE. Pour chacun des huit pays retirés, les autorités ont fourni des engagements "par des

Climat : Pour une taxe européenne sur les transactions financières

0 commentaire Le par

Sur le site de Le Monde La France a « mis en place une TTF qui contribue à soutenir son action pour le climat », écrivent les ministres de l’économie Bruno Le Maire, de la transition écologique Nicolas Hulot, des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de la recherche Frédérique Vidal, dans cette tribune titrée « Rendre notre économie renouvelable ». Climat : quatre ministres plaident pour une taxe européenne sur les transactions financières

Paradis fiscaux : Oxfam ajoute 4 états européens

0 commentaire Le par

Sur le site de Le Monde L’ONG dévoile, mardi, sa liste de pays qui, estime-t-elle, devraient être considérés comme des paradis fiscaux au regard des critères de l’UE. Craignant que les politiques, malgré les retentissantes révélations des « Paradise Papers » ne tentent pour des raisons diplomatiques de protéger certaines juridictions, Oxfam fait monter la pression. Mardi 28 novembre, l’ONG de lutte contre la pauvreté a publié sa propre liste contenant 35 pays hors de l’Union qui, estime-t-elle, devraient être considérés comme des paradis fiscaux au regard des critères européens, si l’UE les appliquait « de manière objective », « sans céder à la pression politique ». Liste noire des paradis

CETA, l’épine dans le pied d’Emmanuel Macron

0 commentaire Le par

Sur le site de France Culture L'accord de libre échange avec le Canada s'applique dorénavant, mais de façon provisoire.... Jusqu'à quand? L'application de l'accord peut-elle être remise en cause? Comment? CETA, l'épine dans le pied d'Emmanuel Macron La communication du gouvernement intervenue entretemps : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-economique-et-commerce-exterieur/actualites-liees-a-la-diplomatie-economique-et-au-commerce-exterieur/2017/article/aecg-ceta-plan-d-action-du-gouvernement-25-10-17 Des positions qui datent de février 2017 sur Bastamag https://www.bastamag.net/Face-a-l-adoption-du-Ceta-defendu-par-Macron-un-parti-socialiste-divise

Les derniers contenus multimédias