Section Simiane-Mimet
Section Simiane-Mimet

« Les effets de la réforme du code du travail »

0 commentaire Le par

Sur le site de Le Monde « Il faudra attendre plusieurs années pour voir les effets de la réforme du code du travail » Journée spéciale sur la réforme du code du travail à l’occasion de la présentation des ordonnances. Le décryptage de Sarah Belouezzane, journaliste au « Monde ». « Il faudra attendre plusieurs années pour voir les effets de la réforme du code du travail »

19/10 Aix – La troisième guerre mondiale est sociale

0 commentaire Le par

La troisième guerre mondiale est sociale Jeudi 19 octobre 2017, de 18h15 à 20h Organisée par : Les Amis du Monde diplomatique et des étudiants de Sciences Po Aix Présentation : Conférence sur le thème « La troisième guerre mondiale est sociale » Intervenant : Bernard THIBAULT, membre du Conseil d’administration de l’Organisation Internationale du Travail Lieu de la manifestation : IEP, amphi Bruno Etienne Renseignements : 04.42.17.01.60

Réforme du travail : les leçons du premier round

0 commentaire Le par

Sur le site de l'Obs Alors, qui a gagné ? La rue ou le gouvernement ? Les défenseurs des droits sociaux ou les réformateurs du Code du travail ? Macron ou Mélenchon ? Martinez ou Mailly ? La Bastille ou l’Elysée ? A l’issue de cette première journée de mobilisation, impossible de désigner les vainqueurs de la bataille rangée qu’on nous promet depuis trois mois. Les bras de fer sociaux dont la France a le secret sont affaires d’endurance. Pas de K.O., donc, a l’issue de ce premier round. La CGT, organisatrice de la mobilisation, a sauvé les apparences : elle revendique 400.000 manifestants dans toutes la France (223.000 seulement

28/09 Aix L’implication des citoyens dans les choix politiques

0 commentaire Le par

Conférence sur le thème « Les citoyens peuvent-ils s’impliquer davantage dans les choix politiques ? » Jeudi 28 septembre 2017, de 18h15 à 20h Organisée par : Les Amis du Monde diplomatique et Sciences Po Aix A l’occasion de la rencontre entre les réalisateurs du film « Des clics de conscience » et les étudiants de Sciences-Po Aix. Intervenants : Alexandre LUMBROSO, réalisateur (formation de recherche en économie de l’environnement) Jonathan ATTIAS, réalisateur (formation de marketing en école de commerce et production audiovisuelle à la Sorbonne) Ainsi qu’une personnalité politique régionale : sénateur ou député (à définir) Lieu de la manifestation : IEP Science PO Aix , amphi Bruno Étienne.

La Métropole vue par Loïc Gachon

0 commentaire Le par

Sur le site de Go Met' A la veille du Conseil métropolitain, où la délibération sur les transferts de compétences et d’équipements a été ajournée, Loïc Gachon, maire (PS) de Vitrolles, revient, pour Gomet’, sur cette question, sa vision de la Métropole Aix-Marseille Provence, l’intérêt des Conseils de territoire ou encore son positionnement au sein de la collectivité, où les clivages persistent. [Entretien] Stratège et arbitre, la Métropole Aix-Marseille Provence vue par Loïc Gachon

Pour Jean-Claude Gaudin : « La Métropole est en route »

0 commentaire Le par

Sur le site de Go Met' « La Métropole n’est pas en danger, elle est en route ». Tels ont été les propos récents de Jean-Claude Gaudin au sujet de l’institution qu’il préside. Une petite mise au point, sans colère ni rancœur, quelques jours seulement après une autre déclaration : celle de Martine Vassal, présidente du Conseil départemental, affirmant justement le contraire. Car ça va trop vite et trop fort. Elle a été créée il y a un an et ne donne pas satisfaction aux habitants », a-t-elle déclaré, dans un entretien accordé à La Provence. Mais aucune animosité entre ces deux-là. D’ailleurs, « elle le dit, elle soutient Gaudin

Le scandale des travailleurs agricoles étrangers exploités

0 commentaire Le par

Sur le site de La Provence Ils ramassaient les courgettes, cueillaient les fraises et les abricots 30 jours sur 30 pendant plusieurs mois consécutifs, jusqu'à 260 heures mensuelles. Sans repos hebdomadaire, et pour des salaires inférieurs au Smic. Venus du Maroc, de Bolivie ou d'Équateur, ces 200 femmes et hommes travaillaient -et pour certains, travaillent encore- dans douze exploitations agricoles du sud de la France (six en Paca). Esclaves modernes, ils étaient les "victimes" d'un "véritable système organisé de fraude" au détachement de travailleurs étrangers. Le scandale des travailleurs agricoles étrangers exploités | La Provence

Les derniers contenus multimédias